Pris par la patrouille

Celle de nuit.

Alors que Taulier ronquait du sommeil du juste commerçant honnête et sans arriérés d’impôts, un petit mais déterminé groupe de vinyles crados franchit nuitamment le rideau du Rideau. Coquins d’eux !
On va les passer à la douche et hop, en bac. Ça leur apprendra.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.