Or donc, du vinyle…

… derrière le Rideau, il en pleut.

Cartons et caisses se cassent mollement la gueule les uns sur les unes.
Taulier, ce téméraire (cette passion, aussi…), s’en est commencé à fouiner dans tout ça spéléogiquement avec soin cependant et à la main. Il en sort de beaux cailloux de cette montagne, dont deux mètres linéaire de Rolling Stones.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.