Le président de Groland est mort

Aujourd’hui à 64 bâtons.

Christophe Salengro ne passera donc pas à la boutique cette semaine, ni plus à Montmartre où il venait annuellement faire le con avec bon nombre des membres cassés de son gouvernement et administrés qui ont, tiens, paf, aujourd’hui, une raison valable de boire un coup. Ou treize. Et hop !

Salengroland

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.