Orléans, 1984

Ça fout bien les jetons ce titre, hein ?

Qu’est-ce qui a bien pu pousser le jeune  à se rendre à Orléans (ORLÉANS !) ce 20 octobre 1984 ? Hm ?

Fort de la réputation de grande attractivité de sa ville, déjà à l’époque, le maire de la riante Orléans, le sémillant Jacques Douffiagues, autorisa sur son petit territoire la tenue d’un festival PUNK, argumentant ainsi la chose devant son conseil : “On prend la subvention du ministère, merci Jack, on fait au passage plaisir aux gosses des bouseux du coin, personne n’en saura jamais rien“, en substance… Il remis sa démission trois ans plus tard.

Le CHAOS FESTIVAL se tint donc ce 20 octobre-là avec le succès que l’on sait. Jean Zindel y était avec Sub-Kids, Kidnap, Collabos, Reich Orgasm, Komintern Sect, Trotskids et Camera Silens à qui il rend hommage dans le chouette bouquin que voilà.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.