Orléans, 1984

Ça fout bien les jetons ce titre, hein ?

Qu’est-ce qui a bien pu pousser le jeune  à se rendre à Orléans (ORLÉANS !) ce 20 octobre 1984 ? Hm ?

Fort de la réputation de grande attractivité de sa ville, déjà à l’époque, le maire de la riante Orléans, le sémillant Jacques Douffiagues, autorisa sur son petit territoire la tenue d’un festival PUNK, argumentant ainsi la chose devant son conseil : « On prend la subvention du ministère, merci Jack, on fait au passage plaisir aux gosses des bouseux du coin, personne n’en saura jamais rien« , en substance… Il remis sa démission trois ans plus tard.

Le CHAOS FESTIVAL se tint donc ce 20 octobre-là avec le succès que l’on sait. Jean Zindel y était avec Sub-Kids, Kidnap, Collabos, Reich Orgasm, Komintern Sect, Trotskids et Camera Silens à qui il rend hommage dans le chouette bouquin que voilà.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.