Ou alors, écoutez-en !

Parce que c’est pas les bars du coin qui vont flatter vos esgourdes occupés qu’ils seront de faire brailler de la merde en terrasse pour le chaland appâter qu’il sera, ce cuistre, appâté, paf, à grand coup de boum-boum débilitants à faire danser les masses et de happy hour houblonées.

C’est un peu triste, mais la fête de la musique c’est plus ce que c’était (reviens Jack !) quand on pouvait encore croiser quelque petit groupe fort bien intentionné au fil de nos déambulations dans le quartier, certes un rien éthyliques, mais surtout curieuses.

Ah les copains, tout fout le camp.

Faites résonner vos tympans avec une grosse sélection de trucs pas dégueu (et, of course, présente au Rideau) platinez-vous la cervelle avec cette play-list que Taulier estampille ainsi :

Prog, krautrock, psyché, grateful, Expe punk, new wave, free…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.